Analyse de contrôles par ultrasons avec CIVA

Le module d’analyse a pour objectif premier d’afficher des données d’acquisition de façon claire et intuitive, puis d’extraire efficacement les informations liées aux indications, de façon à renseigner un rapport d’examen dynamique, tout en évitant de répéter les opérations fastidieuses.

 

Tous les outils essentiels

Les informations sont affichées sous forme de données ultrasonores classiques (A-Scan, courbes échodynamiques) ou d'images plus avancées (B-Scan, C-Scan, S-Scan, E-Scan, etc.). Les images peuvent aussi être affichées dans les vues pièce (Face, Dessus, Côté ou vues complètes) et les données peuvent être exportées dans la vue 3D de la pièce en tant qu’image (2D ou 3D), ou données grâce à la fonctionnalité de Vue 3D en un clic. Les images peuvent être affichées en valeur d’amplitudes, profondeur ou temps de vol.

 

 
Analyse de fichiers d’acquisition

 

Le zoom est facile à faire et rapide.  A partir du zoom actif, on peut extraire un nouveau jeu de données.

La Palette de couleurs peut être modifiée. Un mode double curseur est disponible ainsi que les outils classiques associées aux images (miroirs, rotation, copier/coller, mesure de distance...).

Des portes d’acquisition peuvent être ajoutées, modifiées en temps ou bien synchronisées (sur la base d’un écho donné) pour recréer un nouveau jeu de données.

L’histogramme en amplitude s’avère très utile pour estimer le niveau de bruit.  Il est activé en un clic pour une région d’intérêt sélectionnée (ROI) et représente le nombre de points de mesures ayant la même amplitude sur l’ensemble des gammes d’amplitude de cette ROI.

Si le système de guidage comporte un jeu mécanique, son effet sur l’affichage des données peut être facilement compensé par la correction d'Hystérésis.

Le Tracé de rayon est disponible avec un lien direct sur le curseur temps, ce qui permet d’identifier aisément les échos complexes. Il correspond au tracé de rayon de CIVA UT, avec toutes ses fonctionnalités qui ont été étendues afin d’être plus efficace, utile et facile à utiliser.

 

Des outils perfectionnés avec accès immédiat "en 1 clic" !

On parvient à extraire rapidement et facilement les données d’intérêt par, tout d’abord, la sélection de la région d’intérêt (ROI), puis l’utilisation de fonctionnalités "en 1 clic" telles que la “sélection des contours à -xdB” ou la "Segmentation" (version automatique). On notera que la segmentation permet aussi un affichage direct des groupes ainsi formés dans la vue 3D.

Ces opérateurs peuvent être pré-sélectionnés afin d’être encore plus rapides et efficaces. L’environnement complet est paramétrable dans des profils applicables automatiquement.

 

Table d’indications avec dimensionnement à −6 dB

 

L’information pertinente (amplitude, position, taille...) est inclue dans une table d'indication, également créée en un clic : images, distances, types d’indication ou autres commentaires peuvent être ajoutés. Des indications multiples peuvent être regroupées en une indication. Les colonnes de cette table peuvent être choisies et ordonnées par l’utilisateur, parmi une liste de possibilités disponibles.

Cette table d’indication peut être exportée au format CSV ou dans un rapport HTML (généré en un clic).

Des filtres issus de votre procédure peuvent être appliqués sur la table d’indication permettant une sélection plus aisée. Cette table d’indication peut être exportée au format CSV ou dans un rapport HTML (généré en un clic).

 

Table d’indications issue de la segmentation

 

En parallèle, de multiples fonctionnalités sont disponibles pour aider au diagnostic de l’analyste : tout d’abord, une large gamme de traitements de signaux allant des traitements classiques (filtres, etc.) à d’autres plus avancées (transformées en ondelettes, méthodes de déconvolution, Split Spectrum) est proposée.

De plus, la version "autonome" du module CIVA Analyse UT propose également un outil de simulation sur ROI, basé sur un diagnostic que l’on veut essayer (disponible pour défauts plans et TG).

 

Simulation sur acquisition

 

Si vous utilisez des fonctionnalités avancées comme le TFM (Total Focusing Method), il est possible de réaliser  les reconstructions associées. La reconstruction de surface à partir d’échos de surface est aussi disponible en un clic.

Un effaceur de données facilite la sélection de points multiples avec l’exclusion d’une région globale. Cela peut être très utile et reste sécurisé car un jeu de données distinct est créé (i.e. le jeu de données original demeure inchangé et intègre).

L'étalonnage peut être défini par un post-traitement. Une correction DAC peut aussi être effectuée sur les données.

Certaines de ces fonctionnalités peuvent aussi être appelées directement dès qu’une zone d’intérêt est sélectionnée !

 

Personnalisez votre environnement de travail pour gagner en efficacité

Vous pouvez personnaliser votre utilisation de CIVA Analyse UT et organiser un environnement de travail adapté de façon à réduire sensiblement le temps passé sur les actions répétitives et intégrer directement des parties de vos procédures d’analyse.

Si vous réalisez des inspections multi-rafales (ou multi-sondes dans le même fichier de donnée), CIVA offre maintenant la possibilité de travailler sur ce type de contrôle grâce à des liens entre curseurs et la notion de positionnement de traducteurs sur platine (elle-même positionnée par rapport à la pièce). Il est également possible de combiner les données issues de plusieurs rafales et de visualiser un seul jeu de données correspondant à plusieurs résultats.

Il est aussi possible de « merger » les données de différentes rafales afin de travailler sur les données de tous les capteurs d’un fichier. Le lien avec la voie ayant identifiée une indication n’est pas perdu.

 

Résultats multi-rafales

 

Toujours disponibles, les layouts (i.e. "organisation de fenêtre") vous permettent d’organiser les images dans la fenêtre à votre convenance et à la taille désirée. Donnez un nom à chaque layout, puis rappelez-le quand vous le souhaitez.

Dans les préférences, différents "profils utilisateurs" peuvent être créés et identifiés par un nom. Dans ces profils, trois seuils par défaut peuvent être définis pour les "contours à –xdB", le contenu contenu du rapport d'analyse (contenu et ordonnancement des colonnes) peut être ajusté, et les types de défauts (noms des indications tels que fissures, volumiques, échos de coins, échos de géométrie,...) peuvent aussi être renseignés.

Chacun des profils créés peut être chargé à tout moment.

Des opérateurs peuvent être pré-sélectionnés, y compris sur des plages de position capteurs et en appliquant des paramètres différents.

Enfin, parmi d’autres fonctionnalités, une partie de votre travail d’analyse peut être défini comme un modèle (le template). Cela signifie que vous pouvez donner un nom à certaines des actions que vous faites couramment (par exemple, ajouter une porte, la synchroniser, ouvrir un nouvel onglet, faire une limitation, lancer une segmentation...) et ces opérations seront totalement automatiques quand vous les rappellerez pour un fichier similaire grâce à ce template : évitez les erreurs, gagnez du temps et concentrez votre effort sur le réel travail d’analyse !

 

Calcul de lois de retard

CIVA Analyse UT permet à l’utilisateur de calculer des lois de retards et des séquences de lois pour des configurations standards ou pour des techniques multiéléments avancées :

  • Définition identique ou indépendante des lois focales en émission et en réception
  • Balayage électronique, simple ou complexe (e.g. ouverture variable en émission et/ou en réception)
  • FMC (Full Matrix Capture)

Les lois de retard peuvent être calculées dans des pièces de géométrie quelconque (canonique ou complexe, structure homogène ou hétérogène) et tous les matériaux disponibles (du modèle le plus simple au plus compliqué) :

  • Balayage angulaire
  • Focalisation en un ou plusieurs points, alignés ou à des positions quelconques
  • Balayage électronique
  • Application de lois d’amplitudes non uniformes (influence d’une sensibilité variable des éléments par exemple, phénomènes d’apodisation de faisceau)
  • Application de lois de retards dynamiques (dans le cas de géométries complexes, les lois de retards peuvent être calculées pour chaque position du capteur)

 

Calcul de champ et export de lois de retard (optionel)

Il est possible d’inclure dans votre package de CIVA Analyse UT, le module de calcul de champ ultrasonore issu du logiciel de simulation CIVA, la référence en modélisation END.

Dans ce module, le faisceau calculé peut être affiché dans la pièce sous forme d'images d’amplitude selon un code de couleur, ou de surfaces iso amplitudes. Les directions de propagation locales ou encore l’allure des fronts d’ondes peuvent être visualisées (et sauvegardés en tant que fichiers d'animation au format AVI).

Pour les applications avec sondes multi-éléments, une large gamme de traducteurs est disponible dans CIVA :

  • Annulaire, Linéaire, Matriciel, sectoriel ou elliptique
  • Barrette à découpe linéaire courbe "encerclée" ou "encerclante" pour l’inspection de tube
  • Capteur Flexible (permettant un couplage optimisé avec des surfaces complexes), linéaire ou matriciel
  • Multiéléments personnalisé en mode manuel ou automatique (disposition aléatoire des éléments)

 

Faisceau pour plusieurs tirs avec un traducteur multiéléments

 

Pour les sondes multiéléments fonctionnant en mode "multi-tirs" (par exemple balayage angulaire), un faisceau simple pour un tir ou bien une image de faisceau cumulé sur tous les tirs peuvent être affichés.

Avec le module de calcul de champ de CIVA UT, les lois de retard calculées peuvent être exportées en fichier ASCII *.raw et *.pte qui incluent respectivement les lois de retard et les informations liées au point d’émergence.

Vous trouverez plus d’informations sur le module de simulation UT en consultant notre page dédiée.